Phobos, tome 4 - Young Adult | Science-Fiction


Très chers pépins, 🍋

Ça y est, c'est l'heure pour moi de dire au revoir à la saga Phobos de Victor Dixen. Moi qui pensais ne jamais lire cette saga, je l'ai finalement dévorée jusqu'au dernier tome. Néanmoins, toute bonne chose à une fin et je suis contente qu'elle se termine. Il me tardait de connaître le fin mot de l'histoire et ce quatrième tome n'a pas été des plus réjouissant...


Avant que vous ne vous lanciez dans la lecture de ma chronique du tome 4,  assurez-vous d'avoir déjà lu les tomes précédents. Vous pouvez retrouver ma chronique du tome 1, celle du tome 2, celle du tome 3 et celle du tome Origines sur le blog.


Broché : 18.90€ | Ebook : 12.99€


LANCEMENT DES CHAÎNES DES PIONNIERS DANS
3 SECONDES...
2 SECONDES...
1 SECONDE...

ILS PEINENT À REPRENDRE LEURS MARQUES.
Ils sont les derniers survivants du programme Genesis. Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
ELLE PEINE À REPRENDRE SON SOUFFLE.
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?
MÊME SI L'ANGOISSE MÈNE AU BORD DE L'ASPHYXIE, IL EST TROP TÔT POUR RESPIRER.

Mon avis :

Souvenez vous, dans ma chronique du tome 3 je disais que, pour moi, la fin proposée était suffisante et qu'un ultime tome n'était pas nécessaire. Je maintiens mes propos, ce quatrième tome n'est que du bonus et alourdi la saga sans particulièrement l'étoffer...

Ils sont de retour sur la Terre. Les survivants de Mars vont enfin pouvoir respirer de nouveau, ou du moins, c'est ce qu'ils pensaient lorsqu'ils ont embarqués pour le chemin retour.
Cette triste aventure ne finira donc jamais ? Léonor se bat toujours en espérant pouvoir retrouver une vie normale, pour elle et les autres candidats survivants, mais les secrets, aussi bien enfouis soient-ils, finissent toujours par refaire surface...

J'avais adoré le principe de télé-réalité sur Mars présent dans les précédents tomes, mais de retour sur Terre il n'est plus question de speed-dating et d'émission télévisée. Bien que le principe d'émission soit gardé avec les chaînes personnelles des pionniers, l'histoire n'est plus la même dans ce tome et ce que j'avais beaucoup aimé dans la saga n'apparaît malheureusement pas dans ce dernier. L'intrigue principale s'efface peu à peu pour laisser place à plusieurs intrigues secondaires qui ralentissent l'histoire. J'ai été véritablement déçue par ce tome, car même si je me lassais de plus en plus de l'histoire je ne m'attendais pas à ce que ce quatrième tome soit aussi long et différent des autres tomes.

J'ai bien aimé l'intrigue principale et le nouveau jugement mené, mais le reste n'a été que très compliqué à suivre et pas particulièrement passionnant. Je pensais que le troisième tome avait tout dit, mais ce n'était visiblement pas le cas. Même si ce dernier tome répond aux questions que j'avais pu me poser tout au long de la saga, il en a créé d'autres qui restent, à ce jour, sans réponse...
J'ai aimé cette saga, mais ce quatrième tome est de trop. J'ai adoré le premier tome, j'ai bien aimé le tome compagnon et les deux autres tomes, mais le quatrième ne m'a pas emballée. Victor Dixen a eu beaucoup d'idées pour clore sa saga, mais je pense qu'il aurait fallu faire un choix sur les nouvelles informations à révéler. L'auteur est indéniablement passionné par son histoire et ne manque pas d'imagination, seulement j'aurais préféré un tome plus court allant droit au but plutôt qu'une multitude de nouveaux problèmes, qui ne font qu'alourdir l'histoire.

Léonor n'est définitivement pas un personnage que j'apprécie et elle est plus que présente dans cet ultime tome. Les personnages que j'appréciais dans les précédents tomes ne font malheureusement plus partie de la saga. Néanmoins, certains flashback et autres surprises les ont fait réapparaître quelques fois pour mon plus grand bonheur. Malheureusement, ces moments ont été de trop courte durée. 

Le troisième tome offrait une bonne fin à la saga et même si la conclusion offerte par le quatrième tome est parfaite, je suis globalement déçue de ma lecture. C'est dommage de finir la lecture d'une bonne saga de la sorte, mais si vous souhaitez lire ce tome 4 je ne vous le recommande pas forcément.


Si vous appréciez les complots, l'espace et le young adult, je vous recommande vivement de lire Phobos.  
En revanche, si vous hésitez encore à continuer la saga, il se peut que ce quatrième tome vous semble long.


Un quatrième tome un peu décevant qui offre toutefois une bonne fin à la saga.


Vous êtes douze. Douze, comme les jeunes gens catapultés voici trois ans à l’autre bout de l’espace, avec leur espoir comme seul bagage. Vous êtes seuls. Seuls, comme les pionniers isolés sous leur bulle de verre martienne, avec leur conscience pour seule boussole. Comme eux, vous allez devoir prendre une décision collective cruciale. Comme eux, vous allez devoir choisir ce qui est juste. "

1 commentaire:

Fourni par Blogger.