Light Years, tome 1 - Young-Adult | Science-Fiction


Très chers pépins, 

Lors de l'écriture de cette chronique, aucun sujet ne m'est venu à l'esprit. D'habitude je vous écris quelques mots en rapport avec l'histoire ou avec l'univers du roman dont il est question, mais cette fois je n'ai rien à ajouter. Néanmoins, à l'approche du salon du livre de Montreuil auquel je participerai ce week-end, j'ai eu envie de vous écrire un article par jour jusqu'à vendredi. Alors, c'est parti !
  
Aujourd'hui je vous parle du premier tome de Light Years de Kass Morgan, autrice aussi connue pour avoir écrit la saga The 100 dont est tirée la série mondialement connue. Je remercie  bien évidemment la Collection R pour l'envoi !


Broché : 18.00€ | Ebook : 12.99€

Vous rêvez de gloire, de batailles et d'honneurs militaires ? Commencez donc par connaître votre ennemi...

Bienvenue à l'Académie aérospatiale de Tétra, où viennent d'être admis pour la première fois des candidats issus des confins de la galaxie.
À des années-lumière de leurs planètes d'origine, Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak portent chacun leur lot de terribles secrets, et s'engagent dans des amours interdites qui mettent en danger le fragile équilibre de l'Académie.

Et si la menace principale ne venait pas des redoutables Spectres, avec leur puissance de feu colossale, mais plutôt des cadets eux-mêmes ?

 
Mon avis :

Les livres young-adult se déroulant dans l'espace sont assez rares. À part Phobos et Illuminae je n'en connais pas d'autres et, même si je ne suis pas à l'aise avec ce thème, je trouve cela dommage. Malgré ma phobie de l'espace, j'avais très envie de découvrir Light Years, en partie grâce à la couverture, je l'avoue, mais également parce que le résumé promettait une histoire très mouvementée. Malheureusement, je n'ai pas autant apprécié cette histoire que je ne l'aurais cru...

L'Académie aérospatiale de Tétra accueille pour la première fois des candidats de toute la galaxie.
Vesper, Cormak, Arrann et Orélia font partie du même escadron et ont pour objectif d'être les meilleurs de toute leur promotion, à moins que l'un d'entre eux n'ait pour mission de déjouer tous leurs plans...

Light Years m'a beaucoup fait penser à la série Elite, sortie récemment sur Netflix. La compétitivité entre les personnages et le dénouement sont assez similaires, bien que Light Years soit transposé dans l'espace. 
L'histoire en elle-même est intéressante, j'ai aimé que les personnages aient chacun leur propre objectif à réaliser, quitte à se mettre à dos ses coéquipiers. Vesper vit sous la pression de sa mère, la commandante. Pilote surdouée, elle souhaiterait un peu de reconnaissance de ses proches et devenir commandante à son tour, mais tout ne se passe pas comme prévu. Cormak quant à lui décide de prendre la place de son frère décédé il y a peu. Originaire de Déva il doit se fondre dans la masse et réussir à honorer son frère en continuant ce que ce dernier a entreprit. D'un tout autre genre, Arrann est très réservé et plutôt premier de la classe. Originaire de Chetire, il évite de se mélanger aux autres mais cherche tout de même à se faire accepter au sein de l'Académie. Enfin, Orèlia n'est pas là pour les mêmes raisons que ses camarades, c'est une espionne des Spectres, à moins qu'elle ne change de camp au court de son séjour à Tétra...

Sur le principe, j'ai aimé l'histoire mais j'ai beaucoup moins apprécié la narration. Le fait d'alterner le point de vue des quatre personnages principaux à chaque chapitre est un peu lourd et j'ai personnellement eu du mal à m'y faire. Ensuite, il y a beaucoup trop de romance à mon goût, alors que la base de l'histoire est la formation des escadrons, qui finalement n'est pas assez exploité. 
Kass Morgan écrit peut-être un peu trop simplement à mon goût et n'a pas su me transporter avec Light Years. J'ai trouvé l'histoire trop longue puisqu'il ne se passe pas énormément de choses, mais la fin est si abrupte que je n'aurais pas été contre quelques chapitres supplémentaires.

J'ai aimé l'exploitation des personnages masculins, j'apprécie beaucoup Cormak et Arrann. En revanche, j'ai beaucoup moins apprécié les personnages féminins, qui manquent de profondeur. J'ai eu l'impression que Kass Morgan a pris 4 personnages pour avoir la liberté d'exploiter chaque différence. Il n'y a pas un personnage pareil, ils n'ont aucun point en commun et c'est justement ce qui m'a fait tiquer. J'ai eu le sentiment d'avoir affaire à 4 clichés, car bien que les personnages soient tous différents les uns des autres, j'ai vraiment eu l'impression de les avoir déjà croisés quelque part.

J'ai été globalement déçue par l'histoire, car même si j'ai apprécié les aventures de l'escadron lors de leurs épreuves, j'ai beaucoup moins accroché à l'exploitation de leur vie privée. La fin ne m'a du tout surprise puisque cela me paraissait évident, mais j'ai tout de même envie de découvrir la suite parce qu'il me parait évident que l'histoire prendra un tout autre tournant.


Posez vos valises à l'Académie aérospatiale de Tétra si vous vous sentez l'âme d'un guerrier de l'espace ! 
Si vous avez aimé Phobos et que Star Wars n'a pas de secret pour vous, vous ne pourrez qu'apprécier Light Years.


Une petite déception...


Elle va prouver à sa mère qu'elle a eu tort de douter d'elle. Elle va lui montrer de quoi elle est capable. Elle va leur montrer. A tous !

1 commentaire:

Fourni par Blogger.