Phobos, tome 3 - Young Adult | Science-Fiction


Très chers pépins, 

Nous voici enfin en septembre et après deux mois d'absence, je reviens avec des chroniques toutes fraîches qui feront leur apparition tout au long de ce mois sur le blog ! 
Ma petite pause m'a fait énormément de bien car, même si pendant ces deux derniers mois je réfléchissais à arrêter le blog et à partir sur tout à fait autre chose, j'en suis venue à conclure que je ne peux tout simplement tout arrêter maintenant.

J'ai également reprit en main mon compte Instagram, donc si cela vous intéresse, n'hésitez pas à m'y suivre !


Avant que vous ne vous lanciez dans la lecture de ma chronique du tome 3,  assurez-vous d'avoir déjà lu les tomes précédents. Vous pouvez retrouver ma chronique du tome 1, celle du tome 2 et celle du tome Origines sur le blog.



Broché : 18.90€ | Ebook : 12.99€


FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS...
1 JOUR...
1 HEURE...


ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU.

Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.


Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE.

 
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

 


Mon avis :

J'apprécie énormément l'univers et l'intrigue de Phobos, bien que les tomes ne soient pas  des coups de coeur pour moi. Néanmoins, j'ai mis du temps à me lancer dans la lecture de ce troisième tome tant il est énorme.
Cette saga ne cesse de me surprendre de tome en tome, mais je commence à me lasser un petit peu de tous ces rebondissements. Ce troisième tome a attisé ma curiosité et a su me tenir en haleine sur bien des passages, mais beaucoup de scènes m'ont semblées too-much et font trainer l'histoire inutilement, selon moi. 

Il savait. Marcus savait que ce voyage était suicidaire, il savait que lui et les 11 autres pionniers allaient périr sur Mars dans les mois à venir, mais il n'a rien dit. Il n'a rien dit jusqu'à ce qu'il tombe réellement amoureux de Léonor et c'est là que tout a basculé.
Plus personne ne se fait confiance, tout part en éclat alors que Leonor pensait pouvoir tenir tête à Serena McBee avec sa petite armée de condamnés. 
Mais rien ne se passe comme prévu... plus rien ne sera jamais pareil.

Le début de l'histoire repose sur le jugement de Marcus et la punition qui lui sera octroyée par les 11 candidats sans éveiller les soupçons des téléspectateurs et de Serena McBee. Commençant à me lasser de la tension constante qui règne sur Mars, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Ceci dit, ce jugement permet aux langues de se délier et de révéler le vrai visage des candidats, si peu dévoilé jusqu'alors. 

Je maintiens le fait que l'intrigue autour d'Harmony n'est pas utile et ajoute de la longueur à l'histoire déjà assez longue comme cela. Ces évènements ne font, à mon sens, pas avancer l'intrigue et ne fait qu'ajouter des lignes à l'histoire. Cependant, le scénario reste globalement imprévisible et la fin, riche en rebondissements et en émotion, m'a beaucoup plu. Je trouve néanmoins que la fin de ce troisième tome peut être une fin à la saga, même si certains points restent sans réponse. Au vu du nombre de pages du quatrième tome, je me demande bien ce que l'auteur a encore à raconter...

Néanmoins, je dois admettre que Victor Dixen maîtrise son sujet à fond et qu'il connaît ses personnages sur le bout de sa plume. Même si je n'accroche pas à tout et que certains passages ne me semblent pas indispensables, il a pensé à tout et montre bien qu'un  énorme travail de recherche a été réalisé. J'ai aimé le fait que les horizons soient élargis, que l'on découvre d'autres lieux, plus en profondeur, comme l'extérieur de la base de Mars notamment.

Au niveau des personnages, j'ai toujours autant de mal avec Leonor. Je comprends sa manière d'agir et son inquiétude, mais je la trouve dans l'excès. Notamment à cause du fait qu'elle veuille contrôler le moindre petit problème et tout le monde à la fois, alors que personne ne devrait être le leader de personne sur Mars. Serena est toujours aussi perfide et se montre de plus en plus monstrueuse au fil des pages. En revanche, je pense que Marcus restera mon personnage préféré de toute la saga.

Je commence à trouver cette saga un peu longue, mais je ne peux m'empêcher de vouloir connaître la fin. J'ai vraiment hâte de savoir ce qu'il adviendra de nos protagonistes et de l'Amérique, mais j'ai trouvé que ce troisième tome traînait un peu en longueur. 
Je vais enfin pouvoir lire le quatrième tome, donc mon avis arrivera très bientôt.

Si vous appréciez les complots, l'espace et le young adult, je vous recommande vivement de lire Phobos.  
Si vous hésitez encore à continuer la saga, il se peut que ce troisième tome vous semble long.  


Un troisième tome un peu long qui donne envie de connaître le fin mot de l'histoire.


La chambre m'apparait, surmontée d'un écran où s'affiche le visage de la productrice exécutive, impavide sous son carré de cheveux argentés. Je reste un long moment à la contempler.
Elle est seule elle aussi, au milieu de son grand bureau. La différence, c'est qu'elle n'a jamais prétendu le contraire. Elle n'a jamais prétendu être douze, ou même deux.
Elle a été plus lucide que moi... oui, d'une certaine façon, plus honnête. "

1 commentaire:

Fourni par Blogger.