Warcross, tome 1 - Young Adult | Science Fiction


Très chers pépins, 

Je reviens aujourd'hui avec la chronique du très apprécié Warcross et comme je m'y attendais, j'ai adoré cette lecture. J'ai aussi remarqué que c'est ce genre d'histoire qui me reste dans la tête pendant des jours voire des semaines et qui me donnent envie d'écrire. J'ai toujours apprécié les jeux vidéo et, bien que je n'y joue pas ou que très rarement, c'est quelque chose qui m'a toujours fasciné et pour lequel je porte un très grand intérêt.

C'est apparemment ce genre d'histoire avec lequel je m'évade le plus et avec lequel je m'éclate le plus, si je puis dire. Toutes ces couleurs, cette technologie, cette imagination de la part de l'auteur... Malheureusement je crois savoir que c'est un thème encore trop peu exploité dans la littérature, mais je pense me pencher sur le sujet plus sérieusement dorénavant.


Je vous disais donc que j'ai récemment lu Warcross de Marie Lu et bien que ce ne fut pas le coup de coeur tant attendu, j'ai beaucoup apprécié cette histoire, qui ne me faisait pas envie de prime abord.



Broché : 18.50€ | Ebook : 12.99€

La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l'univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyable jamais inventé : Warcross.

Mais quand elle pirate la finale du grand tournoi de l'année, elle est repérée par l'intrigant créateur du jeu : Hideo Tanaka, un jeune et beau génie dont les fans se comptent par millions. Emika sent pourtant que les intentions d'Hideo dépassent le cadre de Warcross et pourraient bien faire vaciller la frontière fragile entre réel et virtuel...


Mon avis :

J'avais vaguement entendu parler de Warcross lors du salon du livre de Montreuil en décembre dernier et malgré la promo qui en a été faite et à cause de ma très mauvais habitude à ne jamais lire les résumés, je ne me suis pas renseignée sur l'histoire et la couverture ne me faisais pas plus envie que cela. C'est grâce aux élogieux avis d'autres blogueurs que je me suis enfin décidée à me lancer dans Warcross et je ne regrette pas de l'avoir fait.

Emika Chen vit avec une colocataire aussi fauchée quelle et est chasseuse de prime dans le but de pouvoir payer son loyer à la fin du mois. C'est un petit génie de l'informatique, une véritable hackeuse qui se connecte chaque jour illégalement au célèbre jeu en ligne Warcross pour tuer le temps et découvrir de nouvelles map à explorer. Sauf que, ce qui n'était pas prévu au programme, c'est qu'elle soit repérée par Hideo Takana, le créateur du jeu, afin de participer au tournoi annuel de Warcross. 
Mais Emika n'est certainement pas engagée que pour jouer... 
Que peut bien attendre Hideo de la jeune femme ?

J'ai adoré cette histoire, parce quelle diffère de tout ce que j'ai pu lire jusqu'à maintenant. Warcross est vendu comme étant le nouveau Hunger Games, certes, il y a un peu de cela, mais pour le moment je n'ai pas trouvé de grandes ressemblances. Le début de l'histoire est assez prévisible cependant, la pauvre Emika, fauchée comme les blés se trouve être un petit génie du piratage informatique et est repérée par le créateur du jeu vidéo ultra populaire quelle admire tant. Cependant, même si j'ai trouvé que Marie Lu avait choisi la facilité dans certains passage et que je ne n'ai pas été très surprise par la grosse révélation du livre, j'ai beaucoup aimé l'univers qui m'a semblé très travaillé et les personnages incroyablement bien exploités.

La richesse de l'univers futuriste m'a totalement conquise. Je suis très friande de science-fiction, en partie pour les univers exagérément futuristes et baignant dans les nouvelles technologies et, avec Warcross, j'ai été servie. J'ai énormément apprécié les descriptions des lieux et du jeu vidéo, mais également le fait qu'il y ait des innovations technologiques et futuristes créées par l'autrice qui étoffent l'univers de Warcross.

C'est avec Warcross que je découvre la plume de Marie Lu, car bien que ses livres soient plutôt populaires, je ne m'étais jamais lancée dans la lecture d'un de ses livres. Je dois dire que je suis impressionnée par son imagination et la richesse de son univers dans Warcross. J'ai aussi trouvé qu'elle a la faculté de manier les mots de sorte à bien différencier le vrai du faux et le réel du jeu vidéo sans perdre le lecteur et c'est très appréciable.

Chaque personnage a sa place dans l'histoire, chaque personnage apporte son petit quelque chose. J'ai adoré le personnage d'Emika qui a un caractère bien trempé et qui n'a pas froid au yeux. J'ai aimé le fait qu'elle soit hackeuse, qu'elle ne soit pas parfaite comme la plupart des héroïnes de Young adult et qu'elle vienne d'un milieu défavorisé. Cela casse les codes et apporte une réelle touche de fraîcheur à l'histoire. J'ai également beaucoup aimé Hideo dont je comprends les agissements et qui m'a profondément touché.

En bref, j'ai adoré Warcross. J'ai adoré les lieux, l'univers, les personnages... et je suis impatiente de connaître le fin mot de l'histoire. Car même si la fin ne m'a pas surprise et que j'avais deviné certains éléments, j'ai hâte de voir ce que la suite me réserve.


Si vous avez aimé Hunger Games et que vous êtes amateurs de jeux vidéo, de science fiction et du Japon, vous aimerez Warcross à coup sûr ! 


Un presque coup de coeur


Un autre écran montre cinq joueurs stars qui vont concourir ce soir. Asher Wing. Kento Park. Jena MacNeil. Max Martin. Penn Washoski. Je me dévisse le cou pour les admirer. Chacun d’eux est habillé à la toute dernière mode. Ils me sourient d’en haut, avec des bouches assez grandes pour dévorer la ville entière, et pendant que je les regarde, ils lèvent tous une cannette en déclarant que Coca-Cola est leur boisson préférée. Un sous-titre défile au bas de l’écran : « Les meilleurs joueurs de Warcross arrivent à Tokyo, prêts à conquérir le monde.» "


2 commentaires:

  1. Elle est inscrite depuis un petit moment à ma wish-list. Vraiment envie de découvrir cette saga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu te lanceras et qu'elle te plairas autant qu'elle ma plue ! :)

      Supprimer

Fourni par Blogger.