Une Flamme dans la Nuit, tome 2 | Young Adult - Fantasy

Très chers pépins, 

Il y a quelques temps je vous disais que j'avais peur des seconds tomes, parce qu'à partir du moment où j'ai adoré le premier tome d'une saga, j'ai hâte de connaître la suite, mais je suis également terrifiée à l'idée d'être déçue. Bien souvent, c'est le cas, parce que la surprise n'est plus présente, parce que l'univers ne dévoile rien de plus que dans le premier tome, parce qu'entre le temps où j'ai lu le premier et le second tome, de l'eau a coulé sous les ponts...

Etes-vous pareil que moi ? Avez-vous peur des seconds tomes ou, au contraire, préférez-vous généralement les seconds tomes aux premiers ? Parce que j'ai tendance à ne lire que le premier tome d'une saga et ne jamais lire la suite, je me lasse de l'histoire, puis j'oublie.


Aujourd'hui je vous parle d'Une Flamme dans la Nuit, le second tome de la saga de Sabaa Tahir et j'ai eu un peu de mal à me replonger dans l'histoire, bien que le premier tome eut été un coup de cœur. Mon avis sur Une Braise sous la Cendre est ici, si vous n'avez pas encore eu l'occasion de le lire.




Broché : 18.90€ | Ebook : 13.99€

Tu as compris, Laia, ils nous pourchassent.
Il n'y a aucun moyen de quitter la ville.
La peur est notre meilleur guide, elle nous maintiendra en vie.

Elias a toujours voulu quitter Blackliff pour enfin devenir libre.
Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s'il l'aide à faire évader son frère, enfermé dans la pire prison de Blackliff.
Malgré le risque Elias n'hésite pas une seconde et décide de forcer son destin. Traqués par les Martiaux, les fugitifs ignorent que ce voyage les conduira jusqu'au coeur de l'Empire, où des dangers plus périlleux encore les attendent...


Mon avis :

Vous le savez très certainement, si vous ne venez pas d'atterrir par hasard sur cet article, mais j'ai plus qu'adoré Une Braise sous la Cendre de Sabaa Tahir, le tome précédant Une Flamme dans la Nuit. Difficile de faire mieux que le premier tome dans ce cas-là et connaissant déjà l'univers de la saga, j'avais peur que la magie ne se soit envolée. J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome, mais malgré les avis encore plus enthousiastes vis-à-vis de ce second volet, j'ai un tout petit peu moins apprécié Une Flamme dans la Nuit

J'avais adoré l'univers, les personnages, la profondeur du récit et le dynamisme de l'histoire. J'avais adoré les paysages, les mystères, les méchants, l'intrigue, les relations entre les personnages, la romance... Mais cette fois, connaissant déjà l'intrigue et l'univers imaginé par l'autrice, je savais à quoi m'attendre et la surprise est un peu retombée.

Elias et Laia se voient fuir Blackliff et partir en quête de sauver le frère de cette dernière enfermé dans la terrible prison de Blackliff. Ils ont un long et dur à parcourir pour parvenir à leur destination et les personnes qu'ils pensaient être leurs alliés se voient les traquer jusqu'à ce que mort s'en suive. Elias et Laia ne peuvent compter que sur eux-même et ne sont pas au bout de leurs surprises.


En commençant l'histoire, j'étais à fond, puis mon enthousiasme s'est quelque peu estompé au fil de pages. Je ne suis, cependant, aucunement déçue par ce second tome, loin de là, mais je me suis sentie beaucoup moins impliquée dans ce volet. Les rebondissements et retournements de situations sont en revanche, bien présents et cette saga n'a visiblement pas finie de m'étonner. J'ai simplement trouvé qu'il manquait la petite étincelle qui me plaisait tant dans Une Braise sous la Cendre.

L'écriture de Sabaa Tahir est toujours aussi fluide et envoutante. La magie de la saga est toujours aussi présente que dans le premier tome et j'ai trouvé que le côté oriental de l'histoire ressortait encore plus dans Une Flamme dans la Nuit. L'autrice possède une Imagination sans pareille, permettant de surprendre à chaque page et à rendre l'histoire très simple à comprendre et à lire malgré sa complexité. Cette fois, les points de vue alternent entre ceux de Laia, Elias et Hélène, ce qui ajoute du piment à l'histoire et aide à fluidifier la lecture, à mon sens.

J'ai, une fois de plus, adoré chacun des personnages. La commandante est plus cruelle que jamais et ce fut un plaisir de retrouver Elias, Hélène et Laia, qui mûrissent de pages en pages. J'aime énormément Elias, qui je trouve fort courageux et bon. En revanche, si je n'appréciais pas Hélène dans le premier tome, cette fois, elle m'a conquise. 

Dire que j'ai trouvé ce second tome moins bien est un peu exagéré parce que je l'ai beaucoup aimé, mais j'ai eu un coup de coeur pour le premier tome qui ne s'est pas renouvelé à la lecture du second. C'est une saga que je recommande vivement et qui ne cessera de m'étonner. J'attends le troisième et dernier tome avec impatience.


Si vous avez aimé le premier tome, vous ne pouvez qu'adorer ce second tome. 


Un très bon deuxième tome 


« Bien, dit-elle. Maintenant que ce point est réglé, quel est ton plan ?
- C'est... » Je cherche un mot afin que mon idée n'ait pas l'air complètement folle, puis je devine qu'Afya ne se laissera pas avoir. « Il est dingue, finis-je par dire. Tellement dingue que je en sais pas si ça va marcher. »
Afya éclate d'un rire aigu qui résonne dans toute la grotte. Elle ne se moque pas de moi - elle est véritablement amusée et secoue la tête.« Cieux, dit-elle. Tu m'as dit que tu aimais les histoires. As-tu jamais entendu l'histoire d'un aventurier avec un plan qui ne soit pas fou ?
- Euh... non.
- Et pourquoi, à ton avis ? »
Je suis perplexe. « Parce que... Euh... Parce que... »
Elle rit à nouveau. « Parce que les plans raisonnables ne fonctionnent jamais, fillette. »
 "

1 commentaire:

  1. Si l'article vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire ! :)

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.