Girlhood - Young-Adult | Thriller


Très chers pépins,

Il y a des auteurs qui sont incontournables dans la littérature jeune adultes, ou du moins, il y a des auteurs qui reviennent souvent dans les suggestions. J'aime beaucoup découvrir de nouveaux auteurs et je lis rarement plusieurs livres d'un même auteur, par faute de temps. Cependant, je me tiens au courant des nouvelles sorties et je les garde au chaud dans un coin de ma tête lorsque j'ai besoin d'un livre dont je suis sûre qu'il va me plaire.

Cat Clarke est une autrice qui est très réputée pour ses romans pour jeunes adultes et pourtant, je n'étais pas plus intéressée que cela par ses livres. C'est une autrice qui écrit sur des sujets lourds tels que la mort, les TCA, la souffrance... et qui torture souvent ses lecteurs par ses fins qui sont apparemment très bruts et révoltantes.

Si aujourd'hui je vous parle de Cat Clarke c'est parce que j'ai enfin lu un de ses livres, Girlhood, sorti en novembre dernier et je remercie la collection R pour sa confiance.



Broché : 17.90€ | Ebook : 12.99€

L'amitié, c'est comme une allumette... 
Il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts.

J'ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m'ont reconstruite, morceau par morceau.

Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer.

Jusqu'à ce que débarque cette nouvelle fille...


Mon avis :

N'ayant jamais lu de Cat Clarke auparavant, j'avais de grosses attentes sur Girlhood, mais j'étais également certaine d'adorer ma lecture. Les avis sur cette autrice sont toujours très bons et sa réputation pour les romans young-adult aux sujets forts m'intriguait tout particulièrement. Je suis ravie d'avoir enfin pu la découvrir, même je ne l'aurais sans doute pas fait par moi-même, mais je n'ai pas été totalement convaincue par ma lecture. J'ai trouvé le dénouement et l'histoire trop évidente à mes yeux et je n'ai pas du tout été surprise par la tournure des évènements. Même si j'ai mis deux jours à lire ce livre, je n'en garderai pas un excellent souvenir.

Harper demande à ses parents à être envoyée en pension après la mort de sa soeur jumelle, des suites d'une anorexie, pour tout recommencer à zéro. 
Après quelques temps passés auprès de ses nouvelles amies, elle parvient enfin à se reconstruire et à ne plus passer son temps à se morfondre et à s'en vouloir. Mais c'était sans compter cette nouvelle fille, Kirsty, qui pourrait tout faire basculer, casser cet équilibre qui s'était créé et tout remettre en question. 
Il suffit d'une étincelle pour que tout parte en cendre...

En commençant cette histoire, je pensais vraiment lire un livre psychologique, un thriller sombre pour adolescents et c'est pour cela que j'ai été déçue. Girlhood est très tourné sur la psychologie des personnages et traite de sujets très lourds chez les adolescents, à savoir la TCA, le deuil, la souffrance, le mensonge, la trahison, l'homosexualité... Mais ce n'était pas assez dur, assez froid, assez intense à mon goût. Je pense même que je m'attendais à une histoire assez malsaine, mes attentes étaient trop grandes et je n'ai donc pas autant profité de l'histoire que je l'aurai pu. Aussi, j'ai deviné chaque mouvement, chaque évènement, chaque retournement jusqu'au dénouement et je n'ai eu aucune surprise lors de ma lecture. Tous les enchaînements étaient évidents pour moi et même si j'ai globalement aimé l'histoire, j'ai trouvé qu'il manquait de scènes vraiment choc.

En revanche, j'ai trouvé que le choix du pensionnat était très judicieux parce que cela rend l'ambiance étouffante et les personnages n'ont volontairement pas de répit. C'est un huit-clos, tout se sait, tout se voit. L'autrice laisse des indices pour que l'on mène l'enquête aux côtés d'Harper qui se fait délibérément manipuler et qui ne se rend compte de rien. C'est très frustrant de comprendre avant le protagoniste, qui continue de chercher et de ne pas comprendre la situation actuelle alors que j'avais déjà assemblé les morceaux du puzzle.

L'autrice, Cat Clarke, semble incroyablement bien maîtriser la psychologie de ses personnages, même si je n'ai pas été spécialement touchée par l'écriture. Que ce soit la narration, le découpage de l'histoire ou la traduction, je n'ai pas trouvé Girlhood spécialement envoutant ou haletant. Néanmoins, si j'ai lu ce livre en deux jours c'est que j'ai apprécié cette lecture, malgré les nombreux défauts que j'ai cités plus haut. L'écriture est fluide et agréable bien que l'histoire soit un peu simple à mon sens.

Je n'ai pas particulièrement apprécié Harper car, bien qu'elle se fasse manipuler, elle m'a semblée un peu naïve et endormie. C'est également un personnage très porté sur le jugement, chose que je déteste et qui me révolte au plus haut point. En revanche, j'ai beaucoup aimé Rowan qui est très franche, grande gueule, mais vraie et je pense que de toutes les filles présentes dans ce roman, c'est celle avec qui je me serais le mieux entendue. Enfin, Kirsty est assez difficile à apprécier et je vous invite à lire le livre pour comprendre pourquoi. Je l'ai aimé, puis détesté, puis haï, puis aimé... Je suis vraiment passée par toutes les phases parce que je ne savais plus comment prendre ce personnage, elle est très complexe et c'est certainement le plus bel atout de ce livre.

Girlhood est une histoire sur l'amitié. C'est un roman young-adult sans romance et cela fait énormément de bien. J'ai apprécié cette histoire, même j'ai été déçue qu'il ne réponde pas à mes attentes. Je n'ai peut-être pas commencé par le "bon roman" de Cat Clarke et c'est pourquoi j'ai envie de réitérer l'expérience.


Homosexualité, trahison, amitié...  
Girlhood est un roman réaliste traitant de sujets forts propres à l'adolescence.


Une bonne lecture, mais une histoire trop évidente à mon goût.



Je m'apprête à raconter cette anecdote à Kirsty, mais les mots me restent coincés dans la gorge. Il est possible que le fait de partager un souvenir l'affadisse, au point qu'il cesse d'exister. Si on le garde pour soi, il demeure plus concentrer, presque palpable. Ce souvenir là a un goût de marshmallow... "

2 commentaires:

  1. Dommage, il m'intéressait beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux tenter ta chance, peut-être qu'il te plaira ! :)
      Je sais qu'il a pas mal plu aux personnes n'ayant jamais lu de Cat Clarke et qu'il avait un peu déçu les fans de l'autrice... J'ai, je pense, mis la barre trop haut en commençant ce livre mais j'ai quand même passé un bon moment.

      Supprimer

Fourni par Blogger.