Le livreur | Young Adult - Policier

Par Pip&Pulp - dimanche 29 octobre 2017

Très chers pépins, 


Les Editions Hélène Jacob m'ont contactée via le site simplement.pro pour que je lise le roman Le livreur de Marie-Sophie Kesteman. Je les remercie pour leur confiance et vous invite a découvrir leur page Facebook, leur compte Twitter, ainsi que leur boutique en ligne  pour plus d'informations.



Broché : 12.90€ | Ebook : 4.49€


Au cœur de Silver Owl, depuis trois cents ans, une légende prospère, jalousement gardée.

Le dimanche, au cœur des ténèbres, entre minuit et 10 heures, le Livreur opère. Et un mystérieux colis noir apparaît sur le chemin d’un des habitants.


« Ce que vous désirez le plus au monde », voilà ce qu’il vous offre. Il ne se trompe jamais. Il ne demande rien en retour.
Et personne ne l’a jamais vu. De lui, on ne connaît que sa légendaire signature : « Au plaisir de ton bonheur, le Livreur ».
Une ombre fugace, la lueur dans l’obscurité ; il est le héros de chacun.
Qui est-il ? Quel est son objectif ? Tant de questions demeurent sans réponses…


Cependant, pour la première fois en trois cents ans, le Livreur a commis une erreur… Une erreur qui pourrait bien mener Mélie et Naru sur sa piste.



Mon avis :

Lorsque l'on me propose de livre un livre young adult, j'accepte toujours les yeux fermés. Je ne savais bien évidemment pas de quoi allait parler Le livreur lorsque je l'ai commencé, mais je ne m'attendais pas à cela. J'ai adoré en tout point, c'était une lecture riche en rebondissements, très divertissante et intrigante. C'est un petit roman qui se lit très facilement et rapidement et qui mériterait bien une relecture !

Depuis trois cents ans, un livreur distribue des colis chaque dimanche à Silver Owl et ces colis sont désirés par tous les habitants du village, car la légende raconte qu'ils contiennent ce que la personne désire le plus au monde.
Lorsque Mélie reçoit son colis, elle veut à tout prix découvrir l'identité du livreur pour pouvoir le remercier et avec l'aide de son ami Naru, son souhait n'a jamais été aussi proche de l'aboutissement.

Le concept sur lequel est basé cette histoire n'est pas banale. Le fait d'imaginer qu'un livreur opère chaque dimanche pour réaliser le souhait le plus cher d'un habitant du village est intéressante. Cela m'a plongé dans une ambiance un peu fantastique et mystérieuse alors que c'est tout à fait possible dans la réalité. Cette histoire est une enquête policière réalisée par deux adolescents qui veulent à tout prix découvrir l'identité du fameux livreur et la réalité est bien plus évidente qu'il n'y parait.

J'avoue avoir découvert l'identité du livreur bien avant qu'elle soit révélée, mais cela n'a pas gâché mon plaisir. J'ai également aimé le fait que le roman soit divisé en deux parties. D'abord, nous découvrons l'enquête réalisée par Mélie et Naru, puis nous voyons cette même histoire, mais du côté du livreur. C'est un petit livre donc les répétitions ne m'ont pas dérangée et j'ai surtout énormément apprécié ce double point de vue.

L'écriture de Marie-Sophie Kesteman est très intéressante et fluide. Je trouve que ce roman est essentiellement destiné à un jeune public, mais l'histoire est tellement entrainante et courte qu'il est très plaisant de se plonger dedans. J'ai même trouvé que l'ambiance était inspirée de l'univers de Tim Burton. Je ne suis pas une franche admiratrice du réalisateur, mais j'ai trouvé un petit côté fantastique et sombre à l'histoire qui n'est pas déplaisant.

L'histoire est centrée autour de Mélie, Naru et le livreur et chaque personnage m'a conquis. Chacun est traité à sa juste valeur et la révélation de l'identité du livreur est très intéressante. Mélie est une jeune femme seule et sans ami et lorsqu'elle fait la rencontre du solitaire Naru elle va découvrir ce qu'est une véritable amitié. La relation entre ces deux personnages est très forte et même si leurs sentiments sont assez ambigus, j'ai vraiment apprécié que l'amitié soit traitée avec une telle importance. La romance est trop présente dans les romans young adult habituellement et c'est là tout l'originalité du Livreur, ce n'est pas un roman young adult comme les autres.

Ce petit roman se suffit à lui même. J'ai adoré ce livre du début à la fin, je l'ai dévoré en un après-midi et suis restée impressionnée par l'imagination de l'auteure. 


Un joli roman à l'ambiance mystérieuse qui se lit très vite et dont on ne veut pas perdre une miette.

J'ai adoré en tout point cette histoire et la recommande aux amateurs de young adult. 


Un joli coup de coeur ! 

" S'approchant à petits pas, elle souleva le colis de ses mains tremblantes, caressant la chouette aux ailes déployées du sceau. Cubique, le paquet devait mesurer une quinzaine de centimètres d'arête. Il était si petit qu'il tenait facilement dans sa main. Accroché sous le cachet de cire, un rectangle de parchemin se balançait au rythme des battements sourds de son cœur. Sur la petite étiquette, une belle écriture calligraphiée s'étirait élégamment : Au plaisir de ton bonheur, Le Livreur. "

  • Partager :

Vous pourriez aimer :

1 commentaires

  1. N'hésitez pas à laisser un commentaire si l'article vous a plu ! :)

    RépondreSupprimer