Ballad With a Solitary Blade, tome 1 | Manfra - Seinen

Par Pip&Pulp - samedi 21 octobre 2017


Très chers pépins, 

Nats Editions m'ont contactée via le site simplement.pro, pour que je lise le  premier manga de la série Ballad of a Solitary Blade de Abacabu Rônin et Linja. Je remercie la maison d'édition pour sa confiance et vous invite a découvrir  sa page Facebook, ainsi que son compte Twitter et son site web pour plus d'informations.



Broché : 8.99€ | Ebook : 4.99€




Une jeune guerrière décide d’entreprendre, à la mort de son grand-père qui l’a élevée en marge du monde, un long voyage afin de retrouver la trace d’un mystérieux chef d’escadron militaire.

Chemin faisant, elle rencontre un énigmatique mercenaire dénommé ‘’Apache’’ qui, malgré son désintérêt initial, la rejoint dans sa quête.


Ensemble, ils devront affronter les dangers d’un monde hostile tout en poursuivant leur périple…



Mon avis :

Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis mordue de mangas. J'ai une mangathèque pleine à craquer et j'en lis énormément. Lorsque Nats Editions m'ont contactée, j'ai tout de suite accepté parce que je suis toujours très curieuse de découvrir de nouveaux mangas. Ballad of a Solitary Blade est un global manga (ou manfra) un manga français, et la seule fois où j'en ai lu un j'ai été très mitigée. Cette fois, j'ai bien aimé ma lecture même si je reste encore sceptique à l'idée de le considérer comme un manga. 

Ballad of a Solitary Blade raconte l'histoire d'une jeune femme, Cheyenne Valentine, qui va quitter sa maison à la mort de son grand-père pour partir dans une mystérieuse quête. Mais bien qu'elle soit une dure à cuire, elle va se faire aider par un jeune homme avec qui elle va s'allier et entamer un long voyage où les obstacles sont nombreux.

L'histoire est basée sur plusieurs cultures et folklores. Je l'ai trouvée vraiment dépaysante et ce seinen est original puisqu'il casse un peu les codes d'un manga classique. Là où j'ai eu un peu de mal en revanche, c'est pour le découpage de l'histoire réalisé par Abacabu Rônin. Je trouve qu'il ne correspond pas à un manga. Les cases découpent trop les mouvements des personnages alors qu'ils devraient être beaucoup plus fluides, à tel point qu'on devrait voir les personnages s'animer sous nos yeux. Mais si on fait abstraction du format manga, Ballad of a Solitary Blade se lit très bien et très rapidement.

Ce qui me bloque le plus souvent dans les mangas sont les dessins et là je dois admettre que j'ai eu énormément de mal à m'y faire. En soit, les dessins de Linja ne sont pas mauvais, mais je ne les trouve pas aboutis. D'abord, ils ne correspondent pas vraiment au style des dessins de mangas. Ensuite, j'ai l'impression qu'ils ne sont pas finis à l'encre de Chine et il y a trop de coups de crayons. Enfin, il y a des aplats, mais avec des dessins qui ressemblent encore à des croquis je trouve que ça dénote un peu. Par contre, les illustrations des premières pages de chapitres avec les animaux sont vraiment très belles.

Les personnages sont intriguant. Je n'apprécie pas forcément l'héroïne, mais je suis contente que ce soit une femme. Les seinen utilisent surtout des jeunes hommes comme personnage principal alors Ballad of a Solitary Blade se démarque à ce niveau. Le personnage masculin est vraiment intriguant en revanche et c'est grâce à lui que j'ai eu envie d'entrer davantage dans l'histoire.

J'ai apprécié cette lecture, mais je reste toutefois sur ma fin. Je ne suis pas certaine de lire la suite car même si j'ai apprécié l'histoire, j'ai l'impression de lire une ébauche de la version finale...

Pour les non-habitués de mangas, je pense que cette série en trois tomes pourra vous plaire. 
En revanche, pour les personnes très sensibles aux dessins, je ne vous recommande pas ce manga.


Un premier manga intéressant  

  • Partager :

Vous pourriez aimer :

1 commentaires

  1. Si l'article vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire ! :)

    RépondreSupprimer