Je suis là - Contemporain | Drame

Par Pip&Pulp - vendredi 25 août 2017

Très chers pépins, 

En plus de lire beaucoup de manga et de drames, j'aime aussi beaucoup les romans parlant de maladies, quelles soient graves, incurables ou psychologiques. 

Vous l'avez certainement constaté avec Maybe Someday ou Les petits yeux étoilés, mais j'ai très facilement des coups de coeur pour des livres ayant cette thématique.


Je Suis Là de Clélie Avit parle du coma d'une manière assez inattendue. Même si ce livre n'a pas été un coup de coeur pour moi, ce n'est pas passé loin !  


Broché :  14.50€ | Poche :  7.10€

" Ça fait vingt semaines que je suis seule, seulement six que je m'en rends compte. Et pourtant, j'ai l'impression que ça fait une éternité. Ça passerait peut-être plus vite si je dormais plus souvent. Enfin, si mon esprit se déconnectait. Mais je n'aime pas dormir. "


À la suite d'un accident d'escalade en montagne, Elsa est plongée dans le coma. Tandis que l'espoir de son réveil s'amenuise de jour en jour, que ses proches et les médecins commencent à baisser les bras, un jeune homme, Thibault, pénètre par erreur dans sa chambre. Traumatisé par le sort de son frère, qui a renversé deux jeunes filles en voiture, Thibault décide de se confier à Elsa et noue une relation avec elle, malgré son mutisme. Est-il à ce point désespéré de lui-même ? Ou a-t-il décelé chez elle ce que plus personne ne voit ?


Mon avis :

Lentement mais sûrement, je vous chronique mes dernières lectures de l'été. Bien que celle dont je vais vous parler aujourd'hui ne soit pas une lecture estivale, j'ai beaucoup aimé la découvrir et vous la recommande vivement. Je Suis Là de Clélie Avit n'est pas un livre dont j'ai beaucoup entendu parler, mais dès lors où quelqu'un l'a présenté avec enthousiasme en vidéo, je me le suis procuré. 

Le thème de la maladie dans les livres devient de plus en plus récurant et je dois dire que j'aime lorsque l'on aborde ce sujet sans tabou. Certains auteurs parviennent à en parler de manière légère, mais sans retenue, et c'est le cas pour Clélie Avit dans Je Suis Là.

Le résumé est clair, tout commence dans la chambre où Elsa est hospitalisée depuis plus de 6 mois. La jeune femme a subi une grave chute à la montagne et fut plongée dans le coma. Elle attend, étendue dans son lit. Elle ne fait qu'entendre les personnes lui rendant visite et ne peut ni les voir ni les sentir. Elle commence à être agacée par la monotonie de la situation et les visites ennuyantes de ses proches. Seulement, tout change le jour où Thibault entre par erreur dans sa chambre. Les deux jeunes personnes vont vivre une relation belle, riche et particulière dans cette chambre d'hôpital.

Je ne connaissais pas Clélie Avit avant de lire ce livre, son style d'écriture m'a un peu fait penser à celui de Gayle Forman, l'auteure de Si Je Reste. Ce livre permet de passer un bon moment, l'écriture est agréable et le découpage du livre est judicieux. En effet, chaque chapitre est narré par un des deux personnages, Thibault ou Elsa. Ce qui permet de connaître les pensées et le point de vue de chacun d'eux.   

Cette histoire permet d'avoir une autre vision des personnes plongées dans le coma. Lorsque l'on aborde ce sujet il est presque indiqué que la personne rêve et parvient à voir ses proches, c'est en tout cas ce que la plupart des gens réussit à faire croire. J'ai trouvé que c'était une manière originale d'aborder le sujet. De plus, le personnage de Thibault apporte une véritable touche de fraîcheur dans ce récit, ce qui évite de tomber trop facilement dans une histoire dramatique et robinet à larmes.

Elsa entend, Thibault voit. A travers ces personnages on découvre une relation très particulière que deux personnes peuvent entretenir. Thibault ne sait pas ce que pense Elsa, elle pourrait très bien le haïr et vouloir de lui qu'il s'en aille. Le jeune homme devient rapidement obnubilé par la jeune femme et j'ai beaucoup aimé avoir le ressenti d'un garçon qui soit aussi sensible que lui. Lorsqu'il est dans la chambre d'Elsa il est sans gène, il s'installe, il s'incruste, mais avec respect et il n'a pas peur de la déranger, au contraire. J'aurais aimé en savoir davantage sur Elsa, mais le type de narration ne le permet malheureusement pas. Néanmoins j'ai apprécié ces deux personnages  originaux et simples à la fois.

Je Suis Là est une histoire originale, bouleversante et touchante, mais également drôle et bien rythmée. Clélia Avit nous plonge dans une thématique tabou et la traite avec légèreté et sans retenue. J'émets des réserves quant au dénouement de l'histoire, mais globalement je n'ai rien à redire.

Si vous aimez les histoires bouleversantes et drôles à la fois, n'hésitez plus ! Ce livre permet de passer un très bon moment et de se poser les bonnes questions sur beaucoup de sujets différents. Car si le thème principal est le coma, Thibault a lui aussi quelques problèmes à résoudre et ceux-ci ont toute leur importance. 


Mention bien

Thibault se met à rire. J'ai l'impression que c'est le son le plus merveilleux que j'ai jamais entendu. Aussitôt, dans ma tête, je dessine ce rire. Je l'associe à une flamme scintillante, à des ailes dorées s'élevant et s'abaissant au gré de sa voix. A chaque éclat de rire, elles éclaircissent le noir qui m'entoure. "

  • Partager :

Vous pourriez aimer :

1 commentaires

  1. N'hésitez pas à laisser un commentaire si l'article vous a plu ! :)

    RépondreSupprimer