Les Chevaliers d'Émeraude, tome 1 - Young Adult | Fantasy

Par Pip&Pulp - jeudi 25 mai 2017

Très chers pépins, 

Ne vous êtes vous jamais demandé s'il existait un monde parallèle au nôtre ? 

Dans chaque livre exploitant un univers différent du nôtre, je me demande comment réagiraient les personnages s'ils découvraient notre mode de vie et notre avancée technologique.

Parce que je suis bien incapable de vivre comme un hobbit, bien que le principe de manger à longueur de journée ne me déplaise pas. Mais je suis trop habituée à mon confort de vie pour pouvoir me dire qu'un jour j'abandonnerai tout ce que je connais pour vivre plus simplement. 

C'est la même chose pour les personnages rencontrés dans les livres. Comment réagiraient-ils si on leur présentait une télévision ou un ordinateur. Je ne peux m'empêcher de penser aux Visiteurs qui veulent délivrer les personnes enfermées dans "la boîte"... 


J'ai toujours été admirative des auteurs de fantasy. Je suis incapable d'inventer un univers totalement différent de celui dans lequel nous vivons et le simple fait de lire de la fantasy me fait dire qu'il pourrait exister des mondes parallèles au nôtre. J'aimerais pouvoir me téléporter en Terre du Milieu rien qu'une fois, mais certainement pas y passer la vie.


Broché : 15.30€ | Poche : 7.60€

L'Empereur Noir, Amecareth, a levé ses armées monstrueuses pour envahir les royaumes du continent d'Enkidiev. Bientôt, la terre de Shola subit les attaques féroces des sinistres dragons et des impitoyables hommes-insectes. Pourquoi les troupes d'Amecareth reviennent-elles sur le continent après des siècles de paix, mettant à feu et à sang le royaume glacé de Shola ?

Les sept Chevaliers d'Émeraude - six hommes et une femme - sont les seuls à pouvoir percer ce mystère, inverser le destin et repousser les forces du Mal. Ils devront pour cela accomplir l'étrange prophétie qui lie Kira, une petite fille de deux ans, au sort du monde.


Mon avis :

J'avais envie de me plonger dans de la fantasy, mais n'étant pas très familière avec ce genre j'ai préféré  commencer avec un livre jeunesse. La saga des Chevaliers d'Émeraude est composée de douze tomes et, je ne sais pour quelle raison, je possède également le dernier tome de cette série. Cette découverte m'a vraiment plu et je pense finir la saga, un jour.

Autant vous prévenir tout de suite, la saga des Chevaliers d'Émeraude vise un jeune public. Si vous recherchez des romans fantasy dans le même style d’écriture que J.R.R Tolkien ou H.P Lovecraft, il est possible que vous soyez déçu. 

Nous sommes à Enkidiev, un monde composé de plusieurs royaumes. Les Chevaliers d’Émeraude, entraînés depuis leur plus jeune âge par un magicien du nom d’Élund, sont chargés de veiller sur la protection de chacun des royaumes.

La reine Fan du royaume de Shola va confier au royaume d’Émeraude sa fille à la peau mauve, Kira, afin qu'elle devienne écuyer puisqu'elle serait apparemment dotée de très puissants pouvoirs magiques. Mais cette enfant est loin d’être sans histoire et les Chevaliers vont devoir tout faire pour la protéger en mettant en péril leur propre vie. 
La guerre va être déclarée à Enkidiev par les hommes-insectes pour une raison que personne n’ose croire et la fillette est au centre de cette bataille.

Ce premier tome pose les bases de l'histoire, de l'intrigue. Vous vous doutez bien qu'avec douze tomes l'auteure prend son temps pour tout expliquer et tout mettre en place. L'univers créé par Anne Robillard s'est formée petit à petit dans ma tête. Même si les royaumes sont nombreux et très différents les uns des autres, je n'ai pas eu de mal à m'y retrouver. En revanche, l'histoire est un peu longue à débuter. Malgré les nombreuses descriptions, l'histoire manque "d'épique" et c'est là le seul bémol que je peux en tirer. Effectivement c'est un livre jeunesse, donc je ne fais pas partie du public visé, mais j'aurais aimé un entre-deux.

L'écriture d'Anne Robillard est très simple, les descriptions sont assez complètes, mais manquent de profondeur. La fin laisse présager que ce premier tome n'est que le début d'une longue et périlleuse histoire, d'où les douze tomes, mais j'ai eu le sentiment que l'auteure a voulu écourter son roman en ne faisant que de minimes descriptions. C'est un roman fantasy puisqu'il possède les codes propres à celui-ci, mais l'écriture ne convient pas totalement à l'histoire.

Dans ce tome, c'est le chevalier Wellan qui est mis à l'honneur. Cependant, il y a énormément de personnages et tous sont extrêmement bien exploités et décrits. Si, au début, j'ai eu quelques difficultés à assimiler tous les noms, c'est devenu relativement simple par la suite. Wellan est un des personnages que j'apprécie le plus, mais c'est également celui qui m'irrite le plus. La petite Kira est également très touchante et tous les Chevaliers ont un caractère bien trempé.

Même si le démarrage de l'histoire est lent, pour moi, Anne Robillard a bien exploité chacun de ses personnages et je pense que la suite sera bien plus dynamique. Je n'ai pas ressenti de manque dans l'histoire, mis à part l'écriture un peu trop jeunesse à mon goût, pour de la fantasy.

Le premier tome des Chevaliers d'Émeraude est adapté à un jeune public qui aimerait se lancer dans la fantasy ou même les personnes qui ne sont pas encore à l'aise avec le genre. En revanche, je déconseille cette série, ou du moins, le premier tome, aux personnes adeptes d'histoires épiques. L'écriture est un peu simple, bien qu'accessible à tous elle pourrait frustrer à cause de son manque de profondeur. 


Mention bien

" Il avait cru que son dur entraînement de Chevalier l'avait préparé à affronter toutes les situations, mais jamais le magicien ou les maîtres d'armes ne lui avaient parlé des dangers du coeur. "

  • Partager :

Vous pourriez aimer :

4 commentaires

  1. Si tu as envie de te plonger dans de la fantasy avec une écriture moins jeunesse je te conseille le cycle de l'Héritage (4 livres) de Christopher Paolini, tu ne devrais pas être déçue, d'ailleurs je pense que je vais les relire moi car rien que d'en parler ça me rend nostalgique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Sarah, merci pour ton commentaire !
      J'en prends bonne note, je n'ai jamais lu de livres de cet auteur et ils me tentent beaucoup alors ils vont de ce pas rejoindre ma wishlist :)

      Supprimer
  2. Quand j'entame une nouvelle série, je suis incapable de ne pas lire tous les tomes à la suite (sauf si vraiment je n'accroche pas, mais ça ne m'est encore jamais arrivé).
    C'est d'ailleurs pour cela que je lis toujours les séries 3 ans après tout le monde, une fois que tous les tomes sont sortis... !
    Comment fais-tu pour ne pas oublier toutes les nuances de l'intrigue ? Bon ok, souvent l'auteur fait un petit résumé, en début d'un nouveau tome, de ce qui a précédé, mais quand même, je ne parviens pas à lire autre chose tant que je n'ai pas fini une série, pour moi c'est comme si je n'avais lu que quelques pages d'un livre, puis que j'en entamais un autre, puis j'y revenais... (ce que je suis aussi incapable de faire).
    Mais parfois ça me serait quand même bien utile, surtout quand j'ai un livre à lire pour les cours et que du coup je me presse de finir ma série...

    bref, comment fais-tu ? haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes chroniques sont là pour ça ! Je ne spoile rien dans mes chroniques mais elles me permettent de me remémorer le plus gros de l'intrigue. Sinon j'essaie de lire des résumés complets s'il y en a ou je relis les dernières pages du tome précédent.
      Après je te cache pas que parfois je ne me souviens pas de grand chose, mais bien souvent en lisant le tome suivant les souvenirs remontent donc pour moi ce n'est pas gênant de lire les tomes suivants des mois après !

      Supprimer